Code Moi Un Mouton

Présentation du blog « Code moi un mouton »

Présentation du blog « Code moi un mouton »

codage informatique a l'école

Le codage informatique, les enfants adorent !

Les sujets du blog « Code moi un mouton » seront autour de l’apprentissage des langages informatique à l’école.

C’est un sujet qui fait grand débat de nos jours et pourtant l’informatique est présente partout autour de nous.

Ordinateurs, tablettes, smartphones, objets connectés, robotique, domotique…derrière tous ces mots, il y a un programme informatique, c’est-à-dire au moins un codeur.

Codeur un métier recherché

Tout le monde connaît Steve Jobs, mais peu d’entre vous connaissent WOZ (Steve Wozniak), co-fondateur d’Apple et le concepteur codeur du premier ordinateur Apple.

Aux Etats-Unis il y a des impréssarios pour les codeurs talentueux, qui vont gérer toute la carrière de leur « star ».

 

Codeur un métier enseigné jeune…mais pas en France

Au Royaume-Uni, Finlande ou encore d’Estonie l’apprentissage du codage se fait dès le plus jeune âge.

Il est clair que je plaide pour un apprentissage du code, au même titre que l’art-plastique, la musique, le latin…

Au même titre ? Pas vraiment, cela n’engage que moi, mais je trouve même aberrant, qu’il ne soit pas encore au programme scolaire.

Codeur, c’est un métier d’avenir, de plus, tous nos enfants sont consommateurs d’informatique mais très  peu ne connaissent « l’envers du décor ».

Codeur, c’est un état d’esprit, de partages, des milliers d’heures gratuites données à la communauté pour ceux qui s’aventure dans le domaine des logiciels libres.

Codeur, comme par exemple un cruciverbiste, c’est faire travailler sa mémoire et ses neurones pour ressentir un plaisir.

Un codeur à besoin seulement de sa matière grise et d’un ordinateur pour travailler, (s’extasier), et qu’on soit d’un milieu rural, des banlieues ou des métropolitains, de n’importe quel milieu social devenir codeur est possible.

Les aptitudes pour être codeur ? Simplement d’un esprit logique et avoir la bosse des maths.

Des aptitudes qu’on décèle très vite à l’école.

Le codeur en France, par manque d’apprentissage, est souvent autodidacte. Il apprendra par lui-même.

Dans la langue de Molière, le masculin l’emporte sur le féminin, c’est malheureusement vrai aussi dans le langage informatique. Les codeuses ne sont pas assez nombreuses et pourtant, lorsque je donne des cours d’initiation au langage informatique, les filles sont plus nombreuses que les garçons à « Percuter », à comprendre la logique des choses.

Il est naturel en France, pour une fille d’être coiffeuse, esthéticienne, infirmière… car ce sont des métiers qu’elles peuvent côtoyer, par contre, elles s’orienteront que très rarement, sauf les passionnées autodidacte, vers le métier de codeuses.

Brisons les barrières et apprenons à nos enfants à coder, qu’ils puissent être seul juge, de l’intérêt qu’ils peuvent en ressortir.

Dans les prochains articles, je relaterais mon expérience dans l’initiation du langage informatique à des enfants du primaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *